fbpx

Ma routine henné

Ici, je vais vous expliquer: comment j’en suis venue à ne plus me passer du henné ! Mais d’abord, commençons par le commencement …

Le premier confinement m’a aidé à avancer encore plus dans la démarche ”zéro déchet”, je pensais que nous étions arrivés déjà à un point de non retour. Nous ne voyons pas ce que nous pouvons encore faire à notre échelle, étant donné que nous avons déjà tout modifié notre mode de consommation, malgré qu’il reste encore beaucoup de chemin, nous pensions que notre capacité était atteinte … mais en faite, il nous reste encore tellement de ressources à exploiter !

Le confinement m’a permi de faire un nouveau pas en avant en ce qui concerne mon utilisation des ”cosmétiques”. J’avais tout changé et c’était déjà l’une des premières choses que j’avais changé avant de rencontrer mon mari mais il me restait encore cette couleur ”non naturelle” à franchir dans ce cap.

Je suis blonde de base (non non pas aussi idiote ! ) , et il m’a fallu plusieurs mois de réflexion pour franchir le cap. Il faut dire qu’avant le confinement j’y pensais déjà !

J’ai eu deux mois d’enfermement pour me décider et une période de cure de sébum.
J’ai franchis le cap du henné au déconfinement ! Comme si cela voulez dire, nouvelle vie qui commence !

Voici ma routine pour obtenir un effet roux naturel:

* 150g d’henné d’Egypte
* 1 cuillère à café de poudre de Sidr (poudre nettoyante)
* 1 cuillère à café de poudre de guimauve ( favorise le démélage)
* 1 cuillère à café de poudre d’Amla ( accroche la couleur)
* 1 cuillère à café de poudre de Shikakaï ( va laver le cheveux)

Attention, j’utilise toutes ces poudres car elles correspondent à mes cheveux. Bien sûr, il vous faudra ajouter certaines poudre selon le type de vos cheveux.

Je fais ma couleur au henné environ tout les 1 mois – 1 mois et demi. Et, je prévois une journée entière pour l’effectuer.

Je mélange au préalable pendant 30 min minimum toutes les poudres ensemble pour que les pigments se libèrent. Vous pouvez faire reposer toute la nuit si vous le souhaitez !

Ensuite voilà, l’étape dans ma salle de bain. Je passe une huile végétale sur les contours du visage, les oreilles et au niveau du coup pour pouvoir enlever facilement l’henné qui aura dépassé. Vous pouvez utiliser n’importe quelle huile végétale du moment qu’elle soit bien grasse. Ici, j’utilise de l’huile d’argan.

Hop !

Je passe dans la baignoire et je commence par le dessous pour remonter au fur et à mesure vers les racines. Une fois passé sur tout les cheveux, je remonte le tout que je fixe avec le henné.

A savoir, que je le fais sur cheveux sec. Lavés soit de la veille, soit d’une semaine. Je n’ai pas vu une différence entre les deux.

Je me rince le corps et je sors de la douche pour embaumer mes cheveux d’une serviette que j’utilise uniquement pour le henné. Personnellement, je n’ai pas de soucis de tache. La serviette ressort toujours nickel !

Je laisse poser entre 6h et 8h. Tout dépend de l’effet que vous souhaitez avoir. Plus vous laissez, plus la couleur va prendre.

Quand les heures se sont écoulées, vous pouvez passer au rinçage.
Et uniquement à grande eau. Enlevez tout le henné. J’utilises un petit miroir que je mets dans la douche pour bien voir que j’ai tout enlevé. Il faut que l’eau devient claire. Et faite votre dernier rinçage au vinaigre de cidre ou de coco par exemple. Il m’est arrivé de faire au vinaigre blanc mais beaucoup plus agressif pour le cheveux.
Le vinaigre va permette de resserer les écailles et que la couleur s’accroche.

Ne faites aucunes shampooing ce jour là et plus vous attendez plus la couleur va ressortir. Il est préférable d’attendre 5 jours minimum pour que la couleur soit totalement ressortie !

Alors êtes-vous tentée pour tester ?