fbpx

Et si on parlait un peu au féminin ?

 

 

 

D’accord … bon si tu es un homme ça peut t’intéresser pour essayer de comprendre qu’est-ce que c’est que ce machin qui sèche dans la salle de bain ? Ce bout de silicone avec cette petite tige au bout ? Un nouveau godemichet ? Mince, elle ne m’en a pas parlé ….
Mais non Michel ! C’est la CUP.

 

La CUP débarque en force depuis quelques années en France et elle révolutionne vos vagins. Fini les serviettes hygiéniques avec les culottes à cheval ou les tampons qui t’irritent les parois vaginales. Faites place au Saint-Graal des menstruations !

 

Et si on faisait un peu d’histoire ?

 

Il faut savoir que le premier modèle d’une coupe menstruelle date de 1867. Bien que, c’est un canadien dénommé, Lester J.Goddard qui en dépose le brevet en 1933, pendant qu’Hitler monte au pouvoir en Allemagne.

La première coupe commercialisée serait la Daintette aux States.

 

 

 

 

Une actrice, Leona Chalmers se consacre à la conception de produits d’hygiènes intimes pour les femmes et lance la Tassette en 1937 qui obtient peu de succès à la veille de la Seconde Guerre Mondiale. Elle est tout de même commercialisée jusqu’en 1960.

 

Mais la révolution des tampons avec applicateurs ravage tout sur son passage.

Cependant, il faut attendre la fin des années 1980 pour voir débarquer une coupe menstruelle en caoutchouc, la Keeper.
Tandis qu’en Europe, elle n’arrive que dans les années 2000.
Cependant, certaines femmes développent des allergies car elles contiennent du latex.

 

C’est pourquoi la marque Mooncup, propose sa première Cup Menstruelle en silicone.

 

Alors ça vous a plus cette immersion dans l’histoire de la coupe menstruelle ?

 

Vous voyait, nous n’avons rien inventé. Nous avons juste perfectionné. C’est un peu comme les préservatifs, ils étaient déjà utilisé au temps des égyptiens.

Revenons à nos moutons.

 Et maintenant, comment je fais pour choisir quelle cup me convient ?

 

Déjà n’oubliez pas ce qui convient à votre meilleure amie ne va pas forcément vous convenir à vous !

Il faut connaître plusieurs points avant de choisir votre cup :

 

  1. Avez-vous un flux menstruel abondant ?
  2. Avez-vous accouché par voie basse ?

Les grandes marques de cup proposent en général deux types de tailles :

 

  1. une petite taille : faites pour les nullipares ou les accouchements par césarienne. Et les femmes de moins de 30 ans.
  2. Une grande taille: faites pour les femmes ayant accouchées par voie basse ou ayant des flux abondants. Et ayant plus de 30 ans.

Attention si vous avez des flux épais, il existe des cups avec des trous plus grands. Vous en avez aussi sans trous donc pas de problème de trous qui se bouchent.

 Quelles marques ?

 

 

 

 

                                                  La CUP Marseillaise: la MIU CUP !

 

 

Comment utiliser correctement une cup ?

 

  1. Désinfecter votre cup avant sa première utilisation. Pour cela, faite bouillir de l’eau chaude dans une casserole. Et laissez là pendant 10min.
  2. Entre chaque cycle, je nettoie seulement à l’eau. Mais vous pouvez la désinfecter si vous le souhaitez.
  3. Trouvez la position qui vous convient pour l’insertion de la cup. Sur les toilettes, ce n’est pas mal.
  4. Pliez la cup côté entonnoir et écartez vos lèvres. Après avoir trouvé l’ouverture de votre vagin, introduisez la cup. Une fois introduite, relâchez lentement et détendez-vous. Vous voyez ça ressemble un peu à l’insertion d’un tampon sauf qu’il faut plier la cup pour pouvoir l’insérer et elle se positionne plus bas, vers l’entrée du vagin.
  5. Pour l’enlever, faites travailler votre périnée, en exerçant une poussée. Évitez de tirer par la tige car ça fait un effet ventouse et vous risquez d’être dans une position inconfortable.
  6. Vous pouvez alors la nettoyer.

Vous pouvez porter votre cup pendant 8h consécutif après tout dépend votre flux et votre confort.

J’espère vous avoir donné toutes les indications nécessaires à l’utilisation de la coupe menstruelle. Maintenant à vous de choisir !

Sachez qu’il existe d’autres alternatives comme les serviettes hygiéniques lavables et les culottes menstruelles pour rester toujours dans une démarche zéro déchet.